Énergies subtiles

Univers quantique, Médecine de l'habitat, Haut Lieux Vibratoires, Santé...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Renseignez votre fiche "Profil", ajoutez un avatar et passez par la case "présentation". Ainsi nous pourrons vous accueillir. Noubliez pas de bien lire Le règlement
Formation : Clair-ressenti, radiésthésie, Découverte des énergies subtiles, du monde invisible, de l'Univers quantique. Prochainement à Is les Murgers, Marolles, 28410 Broué. Il reste des places.
La Fête du Sud 2016 est célébrée
le jour du solstice d'hiver le 20 décembre 2016. RDV à 11h30 sur le HLV de Is les Murgers.


Partagez | 
 

 La maladie d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: La maladie d'amour   3/2/2016, 02:30

La maladie d'amour
__________

Raoul, mandarin en fin de carrière, qui "chirurgise" à Bordeaux, rencontre Juliette, une jeune femme qui le manucure, dans un salon de coiffure. Elle se laisse séduire par son originalité, sa force de caractère et le luxe dans lequel il la fait vivre... Mais un jour, elle rencontre clément dans le train, le plus brillant élève de Raoul. Il s'ensuit un va-et-vient de Juliette entre les deux hommes, avec un lamentable chantage de Raoul sur la carrière de Clément.

Ce dernier trouve une parade infaillible :
Il renonce à la brillante carrière, qui devait être la sienne et choisi de devenir médecin de campagne pour vivre avec Julliette... Le décès d'une petite patient le perturbe il doute... Au bord de la dépression.
Julliette le quitte à ce moment et l'appelle alors qu'elle vient de retrouver Raoul à Bordeaux... Elle lui dit pour toute explication, qu'il est faible et qu'elle a besoin d'un homme fort...

Mais elle se rencontre très vite qu'elle aime toujours Clément regrettant amèrement son départ.
Elle somatise et se retrouve avec une maladie de Hopgking... Elle ne supporte pas la chimio-médica-menteuse, qui de plus n'a même pas empêché le cancer d'envahir la rate... Il est question de l'opérer....
Devant un tel,résultat, é lle refuse toute autre intervention : c'est ce qui la sauve !
Elle décide de vivre plutôt que de souffrir et finir détruite, mutilée et empoisonnée.

Elle retrouve Clément et le cancer disparaît aussi vite qu'il était apparu.
"C'est en 1981 que j'ai fait savoir que le cancer, contrairement à ce que l'on pensait, provenait d'un choc psychique inattendu, choc qui prend l'être humain ou l'animal "à contre pied", ce que j'appelle le choc conflictuel biologique ; ce cancer se développe tant que le conflit biologique existe et il pourrait, dès que le conflit cesse et, si on laissait faire la nature, disparaître spontanément" Dr. Ryke. Geerd. Hamer.






Dernière édition par Théurgéobiologue le 3/2/2016, 13:16, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La maladie d'amour   3/2/2016, 02:52

Au début du film, le mandarin dit à son ami curé malade d'un cancer :
"J'ai vu tes radios... "On"... va se battre..."
C'est bien triste de constater qu'aussi bien dans les films, que dans la vie ces docteurs "es je sais tout" ne savent même pas qu'il est nuisible de se battre et qu'il faut avant tout comprendre les causes...

Malheureusement, pour la médecine étatique, officielle et conventionnelle, c'est comme à l'armée :
Chercher à comprendre, c'est déjà désobéir.

fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
 
La maladie d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maladie d’amour ou érotomanie ?
» Mal et maladie
» Mon amour sera-t-il plus fort que la maladie ?
» Parole d'Amour
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Énergies subtiles :: Littérature, vidéos et documentation. :: Les vidéos en rapport avec nos sujets-
Sauter vers: