Énergies subtiles

Univers quantique, Médecine de l'habitat, Haut Lieux Vibratoires, Santé...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Renseignez votre fiche "Profil", ajoutez un avatar et passez par la case "présentation". Ainsi nous pourrons vous accueillir. Noubliez pas de bien lire Le règlement

Initiation : en Reiki Usui niveau 1. Prochainement, Jeudi 21 et vendredi 22 septembre 2017 à Is les Murgers, Marolles, 28410 Broué. Des places sont encore disponibles.

Partagez | 
 

 Alimentation et santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Alimentation et santé   10/23/2013, 08:26

🇸🇨 

Les liens entre les pathologies et l'alimentation, sont évidents, notamment pour de multiples maladies fonctionnelles ou auto-immunes.
Notre intestin grêle est un filtre sélectif capable de ne laisser passer que les micros nutriments nécessaires à la vie. Malheureusement, de nombreux facteurs, pollution, suralimentation, mauvaise nourriture, stress, sport, intoxication... modifie ce filtre, qui laisse alors passer de certaines substances, mal digérées, dans le système lymphatique et sanguin. Ce dysfonctionnement est responsable à plus ou moins long terme de troubles fonctionnels et de pathologies graves.

Soleil


Dernière édition par Admin le 12/5/2013, 12:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   10/23/2013, 08:29

Réparer le grêle poreux,
Prendre soin du colon irritable
Tout commence avec l'intestin...

Importance de l'intestin grêle


Différentes fonctions

Il est primordiale de prendre soin de notre intestin, avant même de ressentir le moindre symptôme. Et surtout, pensons à notre intestins, dès que quelque chose ne fonctionne pas parfaitement dans notre corps, au moindre désagrément, à la moindre douleur, où qu'elle se trouve.

Toute notre santé commence par là. Pour rester en bonne santé, le rôle immunologique des organes qui transforment les nutriments, foie, vésicule, intestin, estomac, est décisif.
Chacun d'entre nous peut beaucoup pour sa santé à ce niveau.

La fonction de l'intestin est essentiellement de participer à la digestion des aliments et d'assurer une absorption sélective par l'organisme, des substances digérées. La flore bactérienne, extrêmement abondante, lorsque nous sommes en bonne santé, vit en symbiose avec l'être humain. Les bactéries participent à la digestion de certains aliments, dégradent les pigments biliaires, participent à la fabrication de la vitamine K, freinent le développement des levures et des champignons et libèrent des polyamines nutritives pour les entérocytes, cellules chargées de l'absorption de la plupart des nutriments.

Les entérocytes constituent la seule barrière qui sépare notre milieu intérieur de certains agents nocifs, parasites, bactéries, virus, aliments incomplètement digérés. Ils sont disposés en une seule couche d'une épaisseur de 25 microns, sur la surface de la muqueuse du grêle !

Même chez un individu prétendu en bonne santé, l'imperméabilité du grêle n'est pas parfaite. Malgré tout, les désordres commencent lorsque les jonctions serrées entre les entérocytes se distendent sous l'effet de divers facteurs d'agression, que le stress et l'alimentation moderne pourvoit hélas en abondance.

Des déchets bactériens et alimentaires en quantité excessive vont dès lors franchir la paroi de l'intestin grêle et pénétrer dans la circulation sanguine générale, ce qui peut être la cause de très nombreuses maladies. Toute démarche thérapeutique doit donc débuter par une vérification de l'état des intestins en vue de leur faire retrouver, le cas échéant, un fonctionnement optimum. C'est l'une des raisons pour lesquelles la nutrithérapie connait aujourd'hui un tel essor !

Soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Rad24

avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   10/25/2013, 08:04

Bonjour Serge,

Que faudrait-il faire pour entretenir les entérocytes de nos intestins, quand on sait que dans notre alimentation, malheureusement, il n'y a pas que du BIO !.....
Quels conseils pouvez-vous nous donner ?

Rad24  Soleil Soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   10/25/2013, 12:52

Rad24 a écrit:
Bonjour Serge,

Que faudrait-il faire pour entretenir les entérocytes de nos intestins, quand on sait que dans notre alimentation, malheureusement, il n'y a pas que du BIO !.....
Quels conseils pouvez-vous nous donner ?

Il n'existe pas de pilule miracle qui permette d'être en pleine forme, tout en continuant de s'empoisonner. Par ailleurs, autant il était facile de se nourrir dans les années 50, autant c'est devenu aujourd'hui compliqué, car tout est fait pour nous empoisonner ; tout est fait pour nous faire croire que les nourritures empoisonnées sont des aliments indispensables à notre santé.

La première chose à faire est de supprimer systématiquement tous les produits pour lesquels nous présentons une intolérance,  ainsi que les produits industriels contenant des graisses trans, hydrogénées, des conservateurs, des édulcorants, des arômes, des colorants... Nous sommes tous différents, mais beaucoup de personnes sont intolérantes au lait de vache et au gluten. En général nous sommes intolérant aux produits dont nous avons du mal à nous passer : les poisons créent une addiction.
Cette suppression est la première démarche : indispensable.
Ensuite...
Pour ma part je prépare un mélange de Zéolite, L-glutamine, curcuma et spiruline...
Mais il est plus simple et pas plus cher, de faire une cure tous les six mois de Perméarégul (chez COPMED. Pour les personnes intéressées, après avoir suprimé les produit pour lesquels il a été constaté une intolérance, me contacter par courriel.)

Soleil

Ce forum donne des informations concernant la vie et la santé. Il ne remplace pas le "diagnostic" d'un allopathe conventionnel,  autorisé par  « l'ordre des médecins », depuis le 26 octobre 1940.


Dernière édition par Admin le 8/9/2014, 10:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   10/29/2013, 12:38

Nutrition


Force est de constater que beaucoup de patients somatisent, à cause d'un terrain, déstabilisé par une mauvaise alimentation. Voici quelques grandes règles que je propose afin d'améliorer cet état de fait :

- Evitons les sucres rapides et les céréales (pain, riz, pommes de terre, contiennent des sucres quasi rapides) les bons sucres sont contenus dans les autres végétaux.

- Supprimons les produits industriels qui contiennent tous des sucres cachés, des graisses trans et frelatés, des aditifs nuisibles à la santé (arômes, colorants, conservateurs, exauceurs de goût…)

- Consommons des protéines, oeufs bio, lentilles, haricots, kinoa… (pour les personnes du groupe O des viandes bio sont autorisées)

- Consommons des fibres, végétaux fibreux et complémentation en son de blé et d'avoine (pour les personnes qui supportent des traces de gluten)

- Supprimons les jus de fruits pasteurisés et tout ce qui est pasteurisé, c'est de la nourriture morte !

- Supprimons les les emballages en matière plastique et les boites en fer plastifié destiné à la castration des hommes et qui fabriquent des petites filles, pubère dès huit ans...

- Consommons des huiles de première pression à froid de culture  biologique, olive, colza, pépins de courge, (le beurre cru d'élevage biologique est autorisé)

- pour la cuisson : graisse de canard, d'oie, saindou, huille de coco, sans trop chauffer. Cela ne doit jamais fumer.

- Equilibrons avec des oméga3, huile de lin , de cameline...

- Consommons des épices et des herbes aromatiques, thim, sarriette, sauge, romarin, menthe... curcuma et poivre noir, piment, cumin, girofle...

- Complémentons-nous en vitamine D3 et en vitamines C

- Vérifions si nous ne sommes pas carencés en minéraux , autres vitamine et oligo-éléments...

- Remplaçons les yaourts et  par des végétaux lacto-fermentés. Préférons les fromages au lait cru de chèvre et de brebis (les yaourts bio sont autorisés de temps à autres)

Soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   1/22/2014, 22:41

Pour perdre du poids
Le secret c'est de consommer une nourriture vivante. Nous avons besoin d'énergie, pas de calorie.

Quelques indications en passant :

- Le thé vert, noir, blanc... contient des niveaux élevés d’antioxydants, de catéchines, de tannins et de polyphénols qui booste le métabolisme et stimuler la perte de poids. Le thé améliore l’énergie cellulaire, améliore les fonctions mentales et favorise le bon fonctionnement du système digestif.

- Graines et Noix : Le mélange d’oméga acides gras ainsi que les protéines apportés par les graines et les noix préférées améliore la perte de poids. Les graines et les noix contiennent des protéines ainsi que des acides gras qui aident à réduire le taux de graisse, améliore les fonctions mentales et renforce l’immunité.

- Les Épices, piments, origan, cannelle, coriandre... contiennent de la capsaïcine qui augmente la thermogénèse. Manger des aliments épicés (pas en même temps) peut améliorer la perte de poids en boostant le métabolisme.

- Boire un litre et demi d'eau programmée comme il se doit est essentielle pour aider à la détoxication du corps, rectifier les paramètre de l'eau organique et perdre les masses adipeuses.

 fee 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   2/1/2014, 13:21

Une alimentation saine évite les fringales

Il est important d'éviter les fringales pour ne pas perturber le métabolisme basal.
Les végétaux crus, fruits, racines, feuilles, graines germées, algues... ou juste grillés selon la tradition chinoise, avec de l'huile de coco par exemple...

Des graisses crues et variées de qualité, et un peu de protéines (sources différentes selon les groupes sanguins) permettent de nous fournir l'énergie indispensable, sans apporter des calories aussi mortes qu'inutiles.

Certains aliments sont sources intéressante d'énergie saine.

Les Avocats, riches en acides gras monoinsaturés, en fibres solubles, améliorent la qualité de la peau, les fonctions mentales et favorisent la santé cardiovasculaire.

Les bananes auxquelles nous pouvons ajouter d'autres fruits, juste à peine chauffées avec un peu d'huile de coco.

Les Graines de Lin germées apportent des oméga-3 acides gras, des fibres et des protéines.

L’eau programmée selon les paramètre vitaux, (formation en radiesthési médicale) corrige les déséquilibre du milieu intérieur, l'acidose et le rapport intra-extra cellulaire. Il est inutile de boire trois litres d'eau en bouteille aussi morte, que nos ancêtres de l'époque médiévale, si la tension pelliculaire de cette eau l'empêche d'hydrater nos cellules.

 fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
HOME




MessageSujet: PROTéINES animales ou végétales?   2/3/2014, 12:53

PROTéINES VéGéTALES OU ANIMALES,
Les controverses entre alimentation carnée Bio et alimentation végétale Bio proviennent souvent des inquiétudes au sujet des protéines. Je parle pour moi.
. Les protéines végétales ne seraient pas assez fiables!.
. Les oeufs produiraient du mucus au même titre que les pâtes...
Des MUCUS qui encrasseraient colleraient les villosités des intestins. Dommage.

. Les protéines de viandes seraient plus rapidement et plus sûrement assimilables.
Mais des désagréments cardio vasculaires dûs à leurs acides soufrés et
divers encrassements du corps en échange dont rhumatismes... Et ostéoporose : Faudrait faire un cours sur la digestion et la fuite des minéraux que cela implique, sans compter l'acidification du corps et les difficultés à stabiliser l'équilibre acido-basique.

. Citation comparative de l'American Journal of clinical nutrition, janvier 2001 :
" Les aliments d'origine animale fournissent surtout des précurseurs acides, alors que les protéines d'origine végétale sont accompagnées de précurseurs ALCALINS que l'on ne trouve pas dans les aliments animaux "
. Leur conclusion :                                                                          
Les femmes âgées pour lesquelles le rapport protéines animales/protéines végétales est élevé ont une perte osseuse plus rapide au col fémoral et un grand risque de fracture de hanche.
De toutes les façons les excès de protéines animales, les excès de protéines végétales et TOUS les excès alimentaires énergétiques ou caloriques sont préjudiciables.
Paradoxalement, vous découvrirez que les protéines peuvent être un problème dans le cadre d'une alimentation strictement végétale...  PAR LEUR EXCES!

Tout cela est affirmé régulièrement par les sources de cet exposé : Association des Végétariens de France, Association américaine de diététique,  indépendante de toute association de végétariens ou d'organismes de protection animale, dont les avis font autorité dans le domaine médical sur la nutrition. L'Association des diététiciens du Canada l'a rejointe :

« Les protéines végétales peuvent à elles seules répondre aux besoins nutritionnels si une alimentation végétale variée est consommée ET que LES BESOINS EN ENERGIE SONT SATISFAITS.
Les recherches disent qu'un assortiment d'aliments végétaux mangés au cours d'une journée peut apporter tous les acides aminés essentiels et assurer une absorption et une utilisation appropriées de l'azote chez des adultes en bonne santé ; donc pas besoin de consommer de protéines complémentaires dans un même repas.

La part des protéines
. " Les conseils trouvés habituellement sont, en pourcentage de l'apport énergétique total :
pour les protéines, de 11 à 15 % ;
pour les lipides, de 30 à 35 % ; pour les glucides, de 50 à 55 %                        
Voir : ANC : Apports nutritionnels conseillés pour la population française, éd Tec
. Concrètement, pour 1 000 kcal fournies à l'organisme,
110 à 150 kcal devraient être apportées par les protéines.
1 g de protéines fournit 4 kcal.
Donc il faut un apport total de 27,5 à 37,5 g de protéines.
........ Le point à retenir : selon les recommandations officielles,
chaque tranche de 1 000 kcal devrait apporter de 27,5 à 37,5 g de protéines.

Valeur informative générale de cette page. Cf diététicien, thérapeute ou notre Modérateur pour savoir :
Quel serait votre apport idéal en grammmes ou O,... grammes de protéines par kilo de votre poids pour vous permettre des courses et des calculs simplifiés selon vos activités, âge, régime en cours et/ou pour la formulation de régimes spécifiques ...

" Le point peut-être le plus important à connaître :
dans le cadre d'une alimentation variée, même purement végétale, les apports en protéines sont suffisants dans la mesure où les besoins caloriques sont satisfaits."

Quant aux enfants et aux adolescents qui doivent construire leur corps et leurs réserves pour le long terme de toute une vie, je vous engage à demeurer très vigilants car ils ont de gros besoins très différents de ceux des adultes.

Conclusion de l'Association Végétarienne de France :
" Non seulement les végétaux peuvent à eux seuls fournir des protéines en quantité suffisante, mais les protéines végétales apportent des bénéfices en termes de santé. "

Controverses entre alimentation cuite et alimentation crue.
RAPPEL CRUE CHAUDE et Boissons Chaudes à privilégier.
. Les produits verts cuits produiraient des oxalates conduisant aux calculs.
. L'Alimentation cuite morte a perdu son taux vibratoire. Bien sûr vous réactivez tout.  Quel mort avez vous réssucité? Rester vigilant(e) et ancré(e).
Les aliments cuits, lors des analyses, ont toujours leurs minéraux mais ceux-ci étant précipités par la cuisson puis non assimilés, ils produiraient les calculs.

Si à cause d'intolérances diverses dûes souvent aux caprices ou plutôt endommagements de l'intestin grêle donc sûrement aux sucres lents même de végétaux crus dont les céréales et les légumineuses essayer de maintenir :
un rapport viande / protéines végétales TRES FAIBLE.

L'intolérance aux légumes verts ne vient pas des crudités fustigées mais souvent des soucis d'intestins dont l'intestin grêle et aussi des associations fruits légumes même crus, consommés peut-être de manière trop rapprochée.    
Bon courage.  Car Toucher à son régime alimentaire c'est toucher à des parties émotionnelles culturelles... profondes de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Œufs de cailles   2/22/2014, 06:22

Œufs de caille


L’œuf de caille est la nourriture d’origine animale la plus équilibré en protéines, vitamines, minéraux et enzyme. Cinq fois moins gros qu’un œuf de poule, il contient 5 fois plus de phosphores, 7 fois plus de fer, 6 fois plus de vitamines B1 et 15 fois plus de vitamines B2.

Allergies
Le Docteur Truffier, dans les années soixante, propose 5 000 cures d'oeufs de cailles à des patients allergiques. En 8 ans, il obtient 70% de succès chez les adultes et 85% chez les enfants. Il publie alors Approche thérapeutique de la maladie allergique par ingestion d’œufs de caille et reçoit le Prix Marcel Zara.

Une cure d'oeufs de caille dure 7 semaines.
Les 2 premiers jours, le patient doit prendre 3 œufs crus à jeun. Et ne rien consommer ensuite, pendant 3 à 4 heures pour les adultes. (une heure pour les enfants) Puis 4 œufs le troisième jour puis  5 œufs, du 5ème au 49ème jour. Pour un enfant de 10 ans, donner 3 œufs par jour pendant 30 jours.

 fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   3/15/2014, 21:43

Les matières grasses de qualité sont indispensables à notre santé. Les huiles de première pression de culture biologique doivent être consommées régulièrement
Il est de loin préférable de les consommer crues, vierges, extraites en première pression à froid !

Toutefois pour ceux qui souhaitent par exemple faire légèrement revenir leurs crudités, comme le font les chinois selon les méthode de cuisine traditionnelle, il est important de ne jamais dépasser la température de fumage. Afin de vous aider, voici un tableau utile.

Origine Température critique en °C
arachide 232 raffiné 160 non-raffiné
avocat 271
carthame 200
colza 204   raffiné, 177 semi-raffiné, 107 vierge
olive 242   raffiné, 216 vierge, 191 vierge-extra
tournesol 232 raffiné ou semi-raffiné, 107 non-raffiné
pépin de raisin 216 raffiné
sésame 232 semi-raffiné, 177 non-raffiné
soja 232 raffiné, 177 semi-raffiné, 160 non-raffiné
germe de maïs 232 raffiné, 160 non-raffiné
noix 204 semi-raffiné, 160 non-raffiné
pépin de courge 140
palme 240 à 260

 fee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
HOME




MessageSujet: OEUFS DE CAILLES PAS FACILES A TROUVER.   3/16/2014, 13:16

Merci Mr l'administrateur pour le détail de ces cures.
Les oeufs de caille ne sont pas faciles à trouver bien que heureusement ou pas, son commerce commence à se développer.
Si vous avez la chance d'être à la campagne, son élevage en volière serait plus adéquat qu'en surpopulation malheureusement dans des cages.
 
1 mâle pour 4 à 6 femelles. Pas 2 mâles dans la même volière. Eclairée 14 heures par jour, chauffée à seulement 15° chacune pondrait 200 à 300 oeufs par an.  Soit une moyenne annuelle de presque 4 à 6 par jour selon le nombre de femelles.
Mais en captivité, les cailles ne couvent plus. En effet, comment imposer la prison à vie à sa progéniture si on est sain d'esprit.                                  
Donc leurs oeufs sont toujours bons et aucun souci de couvaison ou d'abattage!
 
Les cures matinales d'oeufs de caille sur 2, 3 ou 7 semaines doivent être intercalées de périodes sans. Penser à assainir le reste de l'alimentation des pensées et des émotions pendant ce laps de temps et le conserver.
 
 
                    ET LES BANANES :
 
Pour qui ne trouve pas d'oeuf de caille dans son environnement, la banane mûre au stade tigré offre de nombreux nutriments à portée de main, sans faire grossir.
Pour le sans faire grossir se renseigner et s'observer.
 
C’est une source importante de vitamines et minéraux :
Vitamines A, E, C, B : 1.2.3.5.6.9. et 12.
Minéraux : Magnésium, Phosphore, Potassium, Calcium, Manganèse, Fer, Cuivre, Zinc, Sélénium, et Iode.
 
• Certes sa Vitamine B6 régularise le glucose dans le sang. mais Cf conseils thérapeutiques d'un professionnel de la santé si oedèmes, diabète et autres ...
 
• Vitamine B12. Grâce à sa combinaison avec la vitamine B6, et du magnésium contenu dans ce fruit, la banane compenserait le Manque de Nicotine.
 
+ la banane serait très bénéfique pour la prévention contre certaines maladies : par exemple cardiovasculaires, ou celles liées au vieillissement.
- diminuerait le risque des cancers dont celui du rein, sein, cancer colorectal.
- protègerait la muqueuse de l’estomac contre les ulcères
- efficace pour stopper les diarrhées chroniques grâce à l’amidon résistant sucre non digestible qui stimulerait l’absorption des liquides et du sel dans le côlon et diminuerait ainsi la perte d’eau dans les selles. D'où en excès gare à l'effet inverse.
 
+ Les acides gras retrouvés dans la banane amélioreraient indirectement la perméabilité de l’intestin grêle contribuant à soulager les symptômes de la diarrhée.
 
+ Très conseillée pour les sportifs vu sa richesse en glucides, la banane leur fournit deux fois plus d’énergie que le reste des fruits.
 
Autres précautions ;
 
- La banane ne supporte pas le froid qui interrompt sa maturation et sa couleur vire très vite au brun puis au noir.
 
- Ne pas garder les bananes trop longtemps, c-à-d plus d'un jour ou deux par temps chaud, ou alors à l'extérieur, car elles attirent de km à la ronde, des mini moucherons noirs qui contribuent à les faire mûrir encore plus vite, tout en étant toujours bien comestibles. Je parle des bananes.  
La consommation d'insectes ne semble pas compatible avec certains choix de vie.
Le problème, c'est de se défaire de ces insectes volatils s'ils se mettent à pondre.
 
- Attention : Séchée, la banane renfermerait encore plus d'énergie que fraîche, et multiplierait par 3 ses propriétés énergétiques 285 kcal/100g, pas forcément ses propriétés vitaminiques qui nous intéressent plus pour le long terme de la santé.
 
- Pour les adeptes de la congélation, dont je ne fais pas partie, la réduire en purée ajoutez du jus de citron. La congélation est une sorte de 1° cuisson, par le froid. Les smoothies à la banane sont plus que tout à consommer aussitôt.
Sa couleur qui vire au gris marron, ne m'inspire pas confiance.
 
La banane non mûre est considérée comme fruit et féculent en même temps car son sucre/glucide est alors à l’état d’amidon, comme le pain, les pâtes ou le riz, en moins digeste, tout en ayant plus de vitamine C à ce moment là.
Pour la vitamine C les oranges ou kiwi seraient plus simples à  digérer.
 
Plus la banane mûrit et plus l’amidon se transforme en sucre plus digeste.
 
- Les bananes au stade tigré sont moins chères car souvent en promo.
Sinon, plus les bananes sont mûres, à prix égal, moins elles sont chères car elles deviennent plus légères.
 
+ Consommez les bananes de votre salade de fruits en dernier car elles sont plus longues à digérer.
 
Un petit apparté : 15 min jus de fruits maison avec que du fruit, 30min fruits, 30/40 min légumes crus, 45 min oeufs crus, 1 heure oeuf dur, 1heure banane, 2 heures poulet, 4 heures viandes rouges et 5 à 7 heures amandes noix et divers gras ...
Si vous avez compris que je me suis mise à l'alimentation dissociée au cours du même repas, vous avez vu juste.  
Temps de digestion indicatifs, approximatifs et généraux. Juste pour donner un ordre d'idée dans la hiérarchisation des aliments au cours d'un repas.
Tout dépend de l'état des intestins de chacun, et de ses améliorations.
 
+ Pensez à ajouter un peu de gingembre cru ou en poudre si vous consommez plusieurs bananes et/ou pendant plusieurs jours. Le gingembre augmenterait le péristaltisme empêchant la banane de le ralentir.
Certains en font des cures d'une semaine.
C'est peut-être le seul aliment qui n'apporterait pas de carence dans ce cas.
 
RAPPEL : Pour tout changement d'alimentation, quel qu'il soit, prendre conseils auprès de professionnels avisés et ne pas oublier avant toute critique de régime :
que l'alimentation en plus des addictions, touche nos émotions très profondes.
 
Pas d'apologie ici de la banane plantain réputée avoir aussi des vertus importantes à valoriser.
Puisqu'il faut la faire cuire je laisse la place à qui les connait mieux.          
 
Bonnes revitalisations. HOME.
 
PS : L'alimentation dissociée au cours du même repas, m'a fait oublier les ballonnements donc les stagnations des aliments au transit rapide qui fermentaient derrière ceux à transit lent voire très lents.
Glucides, Protéines et lipides étant tous présents au cours du même repas, je pense que les restrictions décernées au régime dit dissocié ne s'appliquent pas.
Merci au Dr Shelton de m'avoir incitée à le pratiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   3/17/2014, 03:16

Merci !   HOME pour cet important partage !
Attention toutefois de ne pas confondre "énergie" et "calories".
Le prana est saturé d'énergie vitale et ne contient aucune calorie.
Je sort tout doucement d'un jeûne de 40 jours et je n'ai pas manqué d'énergie !

Concernant les bananes,
J''ai déjà consacré un modeste article sur mon blog Nourriture et vibrations le 18 avril 2006 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Soleil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
HOME




MessageSujet: Re: Alimentation et santé   3/17/2014, 08:44

Bonjour et Merci pour le lien de votre autre blog.
 
. Ayant oublié le mot calorique, cela pouvait prêter à confusion. je corrige ci-dessous en capitales.
 
" + Très conseillée pour les sportifs vu sa richesse en glucides, la banane leur fournit deux fois plus d’énergie CALORIQUE que le reste des fruits."
 
. Votre article sur les bananes est super complémentaire et dense. Super.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
. De plus, pour qui ne le connaîtrait pas,  ce lien ouvre sur tout un tas d'articles dans le sommaire que je ne manquerai pas de visiter. Merci.
 
Quant à votre jeûne de 40 jours BRAVO. Est-il possible d'avoir plus de détails.
Les jeûnes de débuts de printemps et d'automne étant les plus conseillés et les plus  bénéfiques.                          Cordialement  HOME.


Dernière édition par HOME le 3/18/2014, 08:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   4/8/2014, 12:20

Oeufs de caille, huile de périlla, pollen...
Allergies (suite)



Le pic de pollution enregistré en mars 2014 favorise les allergies au pollen.
L'association du pollène et des particules fines ou «polluènes" déclenche des réactions allergiques d’une rare  virulence.

Face aux anti-histaminiques qui assomment et à la cortisone qui fait gonfler,
De nombreuses plantes permettent de soulager les allergies. L'huile de périlla est l'une de ces plantes très efficace, utilisée depuis bien longtemps au Japon et en Chine. L’huile végétale et l'huile essentielle de pétilla est une très bonne association anti-allergique.

Le pollen et ses minéraux constituent un complément alimentaire idéal, recommandé pour rééquilibrer le terrain en profondeur.

 fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: La chair des animaux n'est plus ce qu'elle était.   4/11/2014, 21:35

Les temps changent et l'alimentation avec
La chair des animaux n'est plus ce qu'elle était.


Concernant la consommation d'animaux, les nouvelle générations, imagine sans doute que l'alimentation est toujours la même depuis 70 ans... or il n'en est rien.
Dans les années 50, la nourriture ordinaire étaient beaucoup plus "bio" que que ce que nous trouvons aujourd'hui, sous label AB dans les magasins spécialisés...

Autre chose :
Le tube digestif des êtres humains, n'est pas adapté à la consommation de viande comme celui des félins ou des races canines, dont le tube digestif est très court pour éviter les putréfactions...

Sa longueur se situe entre celle des carnivores et celle des herbivores...
L'homme peut donc consommer exceptionnellement, la chair des animaux (je ne parle pas ici d'étique)... Et surtout les individus de groupe sanguin 0.

Mais lorsqu'il s'agit de consommer plusieurs fois par jour, une viande animal, qui provient d'animaux élevé en espace concentrationnaire, gavés d'antibiotiques (qui portent très bien leur nom) et d'autres produits chimiques soit consommés par ces animaux soir rajoutés ensuite..., il n'est pas étonnant de constater l'état de santé de la population occidentale.

Nous avons besoin d'énergies pour vivre. cette énergie véhicule l'information ! (beaucoup confondent énergie et calories...)
Devinez l'information que reçoit un être humain, en consommant des animaux stressés depuis leur naissance, nourris de nourriture frelatées, et maintenu en survie, pendant leur courte existence, avec des produits chimiques...

 fleur


Dernière édition par Théurgéobiologue le 3/25/2015, 19:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
HOME




MessageSujet: Tout a fait d'accord contre la surconsommation voire la consommation de chair des animaux   4/12/2014, 08:48

TOUT CELA SOUS VOTRE RESPONSABILITé SI VOUS AVEZ L'ÂME AVENTUREUSE
 
Si vous en êtes encore à la consommation de tous les aliments, tentez
un peu en excès mais pas trop non plus pour ne pas provoquer de réactions
maladives du corps.
Bien sûr, Pas si votre religion vous l'interdit pour la viande :
 
En tout cas les autres comprendront peut-être l'interdiction.
 
. Expériences donc dans l'ordre que vous voudrez :
 
- en viande, de la palette de porc super cuite pendant une semaine ou moins,
 
- du fromage de Brebis  pendant une autre semaine ou moins,
 
- du lait pendant une autre semaine ou moins.
Le lait peut provoquer chez certains adultes ne disposant plus constamment des enzymes nécessaires pour le digérer des diarrhées au début,.
Reconstruire la flore avec des probiotiques d'abord pour éviter ces inconvénients.
 
. Sinon observer le comportement d'enfants,
consommant trop de lait au petit déjeuner puis aux collations et en boissons.
. Ou le comportement des bébés,
avant et après leur sevrage notamment du lait non maternel
. Ou les personnes de votre entourage surconsommant quotidiennement ces aliments, et souvent ne faisant pas les relations de causes à effets,
. Ou s'ils les font ils ne savent pas comment sortir de ces engrenages alimentaires imposés par leur environnement amical ou familial..
 
En tout cas, dès que vous voyez une modification inattendue de votre comportement, de votre métabolisme, n'incriminez en principe, rien d'autre
que l'aliment constant de la semaine.
D'où l'importance de manger très Varié, Bio, Végétarien.
 
Si vous avez constaté quelque chose, et restez dubitatif, recommencez quelques
semaines après
ou mieux, repérez autour de vous les gens concernés par ce genre de consommation ou de comportement.
Les résultats sont plus rapides et plus probants si on est déjà sur le chemin du Bio et du végétarisme.
 
Qui influe encore sur le comportement, sur la santé ? Tout.
Le sucre j'en ai déjà parlé. De même le sel a ses inconvénients.
Le sel très YANG qui rigidifie,
attire le sucre très YIN et sa fermentation qui tous deux ramollissent :
. parfait exemple des moments apéritifs avec
               hors d'oeuvres salés + sucre des jus de fruits et des alcools.
SEl + SUCRE ou SUCRE ensuite FERMENTé fabriquant l'alcool dans les intestins, ou Alcool des boissons, doivent encore plus influer très fortement :
. sur les décisions et prises de positions de l'EGO même très intelligent.
D'où l'importance alimentaire pour qui veut apprivoiser son Ego ou suivre le chemin..
 
PS : Sel en excès OK dans le cadre de l'absorption du calcium.
Si on a consommé trop de sel, boire suffisamment d'eau plate pour l'évacuer.
Pas de sucre c'est gérable, ni surtout d'alcool en réunions, pour le contrer.
Voir le Modérateur et son article sur les bains de pieds.
 
:: Si vous avez apprécié ce serait sympa de partager vos découvertes, sur les réactions et les comportements pour faire un bilan utile à  tous ::.     
                      Portez vous bien.     HOME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   4/15/2014, 08:21

Alimentation et cancer

Les viandes rouges et les charcuteries industrielles favorisent un terrain propice au cancer.

Les produits laitiers pasteurisés, provenant de vache d'élevage conventionnel, lait, crème, beurre, yaourts, fromages... contiennent des facteurs de croissance destinés aux veaux, des antibiotiques et d'autres poisons propices au cancer, dont les concentrations ne sont jamais indiquées.

Les jus de fruits pasteurisés, les sirops, tous les sodas et boissons sucrées, dont le pH peut descendre jusqu'à 2,5 pH... édulcorés parfois avec des poisons comme l'asparthame, préparent un terrain propice au cancer.

La cuissons des aliments, fabrique de la nourriture morte et transforment les sucres complexes en sucres plus simples stockés en masses adipeuses où sont accumulées les toxines.
Par ailleurs, la cuisson des graisses, les transforment en produits cancérigènes, benzopyrènes, nitrosamines...

Enfin,
L'excès d’alcool et de boissons alcoolisées favorisentl'apparition du cancer. Il faudrait se contenter d'un verre de vin par repas.

Les cigarettes industrielles contiennent une multitudes de poisons ajoutés avec intention de tuer. Les inscriptions sur les paquets ajoutent également à cette programmation mortifère.  

Il nous semble important que chaque UN, soit conscient que ce nous appelons  "manger normalement" est le meilleurs moyen de mourir d'un cancer, à cause de cette alimentation qui favorise le terrain cancéreux.
D'autre part, je propose à tous de se documenter sur la loi d'airain, du Docteur Geerd Ryke Hammer. Un traumatisme, stress psychologique grave suffit à semer la maladie, sur un terrain propice, pour cause de mauvaise alimentation.

 fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
HOME




MessageSujet: Re: Alimentation et santé   4/15/2014, 14:33

Bonjour,
Le verre de vin par repas est peut-ête le verre de trop surtout quotidiennenement.
Juste une histoire de logique : On demande à ce que les fruits sains fructoses, soient consommés loin des repas et des céréales afin d'éviter les fermentations gastriques.
Or le vin pousserait je crois à la fermentation. Très utile pour une sorte de prédigestion des graisses charcuterie peut-être.. Mais pour le végétarien, faudrait réfléchir à : où placer ce verre de vin, ou moins, dans la journée.
Merci de vos indications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   4/15/2014, 17:15

Le verre de vin n'est pas obligatoire...
C'est plutôt pour limiter les personnes qui ont tendance à trop lever le coude. Heureux 

 fleur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   5/5/2014, 19:02

Boulimie


Le grignotage, la boulimie, la soif de sucré ou de gras...
Ne sont que tentatives inconscientes, destinées à compenser des manques. Nous n'avons pas à juger.
Nous savons, en règle générale et à condition d'être bien informé, ce qui est bon pour nous, et ce qui ne l’est pas !  Aussi devons-nous rester à l'écoute du corps, car il fonctionne parfaitement et tous ses signaux sont fiables.

Les personnes boulimiques vivent avec angoisse et dégoût...
Entre le besoin impérieux de manger tout ce qu'elles trouvent à porté et la conscience de dégrader leur image et de nuire à leur santé.
L’erreur est de vouloir combler n’importe quel "vide", le plus rapidement possible, pour éviter de souffrir, pour éviter d’analyser la cause de ce "vide".

Alors, au lieu d'avaler n'importe quoi
Convaincu ou pas que ce n'importe quoi est "équilibré" et bon pour la santé, recherchons nos carences en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments et nous irons beaucoup mieux.
Sachons aussi que le "vide" est parfois affectif.

 fleur


Dernière édition par Admin le 8/9/2014, 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Toxicitédes additifs alimentaires    5/9/2014, 13:15

Des additifs toxiques (parmis d'autres)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 lettre 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Alimentation et santé   5/9/2014, 13:32

E175 & E175

Argent, Argentum, E174

L'argent semble peu dangereux en consommation limitée et occasionnelle mais il n'est pas facilement éliminé, il est cumulatif, attention aux reins.

A doses régulières ou importantes, l'argent peut mener à une argyrie (coloration bleu-gris bénigne mais potentiellement permanente des muqueuses, des yeux et de la peau) et être toxique.

Or, Aurum, E175

Malgré des allégations d'innocuité, l'or en tant qu'additif alimentaire, très peu réactif serait capable de troubler la composition sanguine. Eviter une consommation autre qu'occasionnelle.
L'intoxication par l'or pourrait se manifester par une hypertension artérielle avec atteinte rénale pouvant aller jusqu'à l'insuffisance.
Il existerait une atteinte pulmonaire avec insuffisance respiratoire grave ainsi qu'une affection du système nerveux central et périphérique.
Des troubles cutanés pourraient également se rencontrer.

Remarque :
Plusieurs additifs, y compris E174 et E175 apparaissent aujourd'hui sous forme de nanoparticules :
Les propriétés des nanoparticules sont différentes de celles des particules de taille supérieure et de composition chimique identique, elles traversent plus facilement les barrières biologiques et compliquent leur élimination par l'organisme. L'impact sur la santé est aujourd'hui peu connu et potentiellement conséquent (cancers, génotoxicité, maladies dégénératives, respiratoires, vasculaires, affaiblissements immunitaires)  [26,27,28,29,30,31].

En Europe à compter du 13 décembre 2014 ou après l'épuisement des stocks,
L'étiquetage des ingrédients nano-manufacturés devra être suivi du terme [nano] entre crochets.

 lettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: La nourriture de culture biologique : oui mais...   5/18/2014, 13:28

La nourriture de culture biologique
Oui mais...

Une grande majorité de personnes sont parfaitement convaincues...
que consommer une nourriture de culture biologique...

1/ revient très cher,
2/ est parfaitement inutile
3/ et que les personnes qui "mangent bio" sont aussi malades que les autres...

La preuve est faite ici que le formatage des populations est parfaitement huilè...
à un point tel, que les personnes les mieux formatées, prétendent être libres de leurs pensées et que ni propagande, ni publicité ne peuvent les influencer...

Concernant l'alimentation,
Il est vrai que "manger bio" ne suffit pas !
Cuisiner des produits "bio" comme l'on cuisine les produits conventionnels n’est pas la bonne solution.
Car, dans ce cas :

- cela revient effectivement plus cher…
- et n'intervient que peu nos éventuelles pathologies.

( Malgré tout, la démarche a déjà le gros avantage :
1/ de ne pas financer les agriculteurs empoisonneurs...
2/ Et surtout : de protéger la Terre et la vie qu'elle abrite )

Concernant notre santé,
ce qui est important, c'est de manger vivant !
Alors, il est inutile de se ruiner, avec des produits morts achetés dans des magasins "bio". Il nous suffit de s'y fournir en :

- végétaux frais, dont certains sont très bon marché (à consommer le plus cru possible.)
- un peu de céréales, pour ceux qui n'ont pas d'intolèrance,
- huiles diverses de première pression,
- graines oléagineuses...

Ce qui est le plus important pour notre santé...
C'est que nous soyons capables, petit à petit, d'apporter les modifications indispensables pour recouvrer le parfait équilibre.

Avec cette optique, il y a une dizaines d'années, sur mon blog Nourriture et vibrations, je proposais quelques recettes de salades vivantes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon appétit et bonne santé !

 fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Rhum et autres maladies centrifuges   9/10/2014, 22:27

Le rhum est à notre santé ce que le voyant rouge de la jauge à huile est au bon fonctionnement d'un moteur à explosion.
Pourquoi vouloir se battre "contre" une "mal à dit", par exemple un rhum, qui n'est pas là par hasard.
Nous sommes enrhumés lorsque les émonctoires n'en peuvent plus, que le foie crie "au secours" (le mal à dit : "au secours")

Conclusion : avant de prendre des trucs contre les "vilains virus" qui ne sont que des amis, qui viennent nous informer...
Il serait peut être temps d'arrêter de s'empoisonner et d'avoir un minimum de respect, pour notre système digestif et nos émonctoires. Notre corps n'est pas une poubelle.

Si un rhum se déclare, il nous suffit en général de cesser toute alimentation un jour ou deux,
le temps que la station d'épuration dégorge quelque peu.
Reprendre ensuite des jus de fruits frais, pressés à la main ou à l'extracteur, puis consommons des végétaux crus et des graines germées.

Enfin, réfléchissons la manière que nous avons de nous alimenter
et d'alimenter nos enfants, pour ne pas qu'un rhum en chasse un autre...

fleur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Théurgéobiologue
Admin
avatar


MessageSujet: Le gluten est un poison    9/18/2014, 07:37

Aujourd'hui, le gluten
est un poison !

J'ai eu l'occasion de dire à certains d'entre vous à la fin de la semaine dernière, que je m'efforce de supprimer le gluten de mon alimentation.
Je vous transmets ce matin l'essentiel d'un témoignage, que m'a envoyé par courriel un ami facebook, A. Imbert.

Il y a quelques jours, il était invité à un baptême.
Champagne et petits-fours accompagnaient la cérémonie.  Un de ses voisin, âgé de 84 ans refusa les  petits croissants fourrés qu'il lui proposait, en expliquant qu'il ne consommait plus de gluten.

Il n'était pas intolérant mais il s'était mis au régime sans-gluten, pour accompagner son épouse qui ne pouvait absolument pas en absorber.
Cette décision  destinée au début avait considérablement amélioré son état de santé : 12 kilos en trop, perdus en quelques mois, souplesse des articulations et vivacité d'esprit recouvrées...

Depuis cette découverte, il est devenu un adepte inconditionnel de l'alimentation sans-gluten,
conseillant ce régime à ses amis et constatant ainsi, des guérisons ou améliorations spectaculaires. Il accumule les observations et a notamment constaté que les personnes qui ont des aphtes dès qu'elle mangent une noix ou un morceau de gruyère sont presque toujours intolérantes au gluten.

N'oublions pas qu'une mauvaise alimentation déséquilibre le terrain.
Il y a un siècle le blé et le pain étaient bons pour la santé. Aujourd'hui sous les mêmes noms, nous consommons des poisons.

De plus, le gluten est neuro-toxique !

fleur


Dernière édition par Théurgéobiologue le 4/26/2016, 01:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energiesnouvelles.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alimentation et santé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alimentation et santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ecole d'ingénieur, section Alimentation&Santé
» La médecine et la santé de la femme a travers la sounnah ...
» Stage « Comment mieux s'alimenter pour une santé optimale »
» Pour gagner en "énergie", ainsi qu'en "tonus", quel aliment y mettre dans notre quotidien sachant que les compléments alimentaires sont pas bon pour notre santé, c'est même réputé nocif!!
» l'alimentation durant le moi saint de ramadhan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Énergies subtiles :: Santé :: Naturopathie, santé en général-
Sauter vers: